Categories
Français GRA Reform

Les transsexuels soutiennent Reem Alsalem sur les réformes écossaises de reconnaissance du genre

En bref, nous nous félicitons de [ses] commentaires et nous partageons [ses] préoccupations.

Un collectif de personnes transsexuelles s’est adressé à Reem Asalem — la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences — à propos de sa récente intervention concernant les propositions du gouvernement écossais sur la Réforme de la reconnaissance du genre (gender Rcognition Reform). J’ai organisé cette démarche. Voici l’intégralité de notre lettre.


Le 12 décembre 2022

Reem Alsalem
Rapporteuse spéciale sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences
ONU
(par courriel)

Chère Madame Alsalem,

Nous sommes des personnes transsexuelles et nous vous écrivons pour vous remercier de votre intervention en Écosse, où le Parlement de Holyrood est en train de débattre du projet de loi sur la reconnaissance du genre (Écosse).

En bref, nous accueillons favorablement vos commentaires et partageons vos inquiétudes. Les personnes trans ne sont pas un monolithe, et nous avons un éventail d’opinions différentes sur la plupart des sujets. Celles et ceux d’entre nous qui signent cette lettre s’opposent à la position adoptée par le gouvernement écossais.

Nous sommes fondamentalement en désaccord avec le concept d’auto-identification du genre légal [Il s’agit de l’auto-identification du SEXE légal sur des documents officiels, ouvrant à qui de droit tous les espaces et services réservés aux femmes sur la base de leur sexe. La notion confuse d’identité de genre vient ici pleinement remplacer l’information du sexe. Ndt] Le fait de permettre aux hommes de se déclarer comme étant des femmes — en se contentant de simplement remplir un formulaire — vide de tout sens les limites des femmes. Nous sommes également très inquiets des impacts possibles sur le fait d’autoriser des enfants à changer de sexe légal avant l’âge de la majorité.

Mais nous souhaitons tout particulièrement évoquer avec vous l’impact sur les personnes transsexuelles elles-mêmes. La Loi britannique sur la Reconnaissance du genre (UK Gender Recognition Act )a été créée pour un groupe relativement restreint de personnes ayant entrepris un processus de réassignation sexuelle et fourni les preuves d’un besoin médical. Le changement de sexe légal n’est pas un processus qui doit être entrepris à la légère, et nous pensons que les freins et contrepoids de la législation actuelle sont nécessaires à la fois pour protéger les individus d’une erreur conséquente et pour maintenir une confiance dans le système.

Sans comptes-rendus médicaux, la reconnaissance du genre sera ouverte aux abus. Cela est pour nous évident, et nous ne sommes pas surpris d’assister à une suspicion croissante à l’égard des personnes transsexuelles et de nos motivations. Ironiquement, ce projet de loi — et d’autres projets similaires — nuit aux droits des personnes trans ; ces projets ne les soutiennent pas du tout.

Merci,

Debbie Hayton, et tous·tes les autres.


Les signataires sont des personnes transsexuelles aux opinions très diverses. Comme nous l’avons dit, les personnes trans ne sont pas un monolithe. Certain·es signataires étaient heureux·se d’être identifié·es, d’autres non. Un transman l’explique ainsi :

« Un homme transgenre a soutenu la démarche, mais a demandé que son nom ne soit pas rendu public, car il ne veut pas avoir à subir d’abus de la part des personnes trans qui étaient autrefois ses amis ».

Homme transsexuel (nom non divulgué)

C’est une époque inquiétante et bien étrange que nous vivons.


par Debbie Hayton, et traduit par Perspectives cubi(s)tes

Cette lettre a été rédigée en anglais et envoyée à Reem Alsalem le 12 décembre 2022. Elle a été publiée pour la première fois en anglais sur mon blog le 14 décembre 2022 : Transsexuals support Reem Alsalem on Scottish Gender Recognition Reforms.

Cette traduction a été publiée pour la première fois par Perspectives cubi(s)tes le 14 décembre 2022 : Les transsexuels soutiennent Reem Alsalem sur les réformes écossaises de reconnaissance du genre.


by Debbie Hayton, and translated by Cubi(s)tes Perspectives

This letter was written in English and sent to Reem Alsalem on 12 December 2022. It was first published in English on my blog on 14 December 2022: Transsexuals support Reem Alsalem on Scottish Gender Recognition Reforms.

This translation was first published by Perspectives cubi(s)tes on 14 December 2022: Les transsexuels soutiennent Reem Alsalem sur les réformes écossaises de reconnaissance du genre.

By Debbie Hayton

Physics teacher and trade unionist.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s